En mémoire de Lou et Heinrich Hatt-Bucher

Leur vie durant, ma tante et mon oncle ont été un modèle d’ouverture envers les personnes de toutes les nations et religions, un modèle de générosité pour les personnes en situation de détresse. Comme ils n’ont pas eu d’enfant, leur maison a toujours été grande ouverte aux étudiants étrangers. Ils ont soutenu de nombreux parrainages d’enfants en Suisse et à l’étranger et n’ont jamais oublié les personnes âgées dont la vie n’était pas facile pour diverses raisons. Lou et Heinrich Hatt-Bucher ont eu tous les deux une longue vie bien remplie. Ils étaient toutefois bien conscients que cela n’allait pas de soi.

Lou Hatt-Bucher, 1911–2003 et Heinrich Hatt-Bucher, 1903–1986

Le vœu de ma tante de créer une fondation après sa disparition a représenté pour nous une grande responsabilité et un défi. Nous avons pris très à coeur cette tâche et restons ainsi fidèles à la volonté exprimée: nous soutenons les personnes âgées en situation de détresse, en faisant en sorte de leur donner des choses qu’elles ne peuvent pas s’offrir. Nous essayons surtout de leur procurer de la joie, de diverses façons.

Christina Wagner-Hatt

21.11.2017 | www.hatt-bucher-stiftung.ch
Fondation Hatt-Bucher, Bureau spécialisé, Case postale 1812, 8027 Zurich
Direction du bureau spécialisé: Martin Mezger, martin.mezger@hatt-bucher-stiftung.ch